SEO Google

Moins de clics avec Google, y a-t-il un avenir pour le SEO ?

Moins de clic Google quel avenir pour le SEO

Dans un rapport de juin dernier, Jumpshot confirme que les recherches générant « zéro clics »  sur Google a dépassé les 50 %. Moins de clic Google, quel avenir pour le SEO ?

Paid, Organic, & zero clic Google June 2019

Mais aussi que 94 % des recherches des internautes se font sur Google !

Jumpshot 94% of all searches happen on Google 2019

Mais qu’en est-il exactement ?

Moins de clic Google quel avenir pour le SEO

Commençons par le début et attardons nous sur l’évolution du référencement naturel de cette décennie. 

Avez-vous remarqué ce qui a changé au cours des 5 dernières années ? 

Pourquoi est-il plus difficile d’obtenir d’avantage de trafic organique ?

La majorité des référenceurs nous diront que Google a créé un algorithme très complexe qui évolue régulièrement.

« Google change tous les jours… »

« Google mets à jour son algorithme 500 fois par an… »

« Vous devez rester au top de votre classement… »

Mais ce qu’ils ne nous disent pas, c’est que Google modifie régulièrement aussi sa mise en page, ce qui engendre des conséquences non-négligeables.

OrbitMedia a effectué des recherches aléatoires en 2013, 2014 et 2015 et les a comparées à la présentation actuelle de Google. (The Biggest Trend in SEO)

Les chercheurs ont analysé sur cet exemple la requête « how to promote your website » (comment promouvoir votre site web).

Google SERP 2013-2019

Nous constatons que Google réduit considérablement la liste de résultats organiques en 2019 par rapport à 2013. Les annonces avaient alors un fond de couleur, ce qui les différenciait nettement. Les photos de créateurs de contenu étaient, à ce moment là, affichées. Google a probablement supprimé cette fonction, car elle engendrait des clics vers le site web en question. 

En 2014, un résultat apparaissait en première position. Il se retrouve maintenant en dessous de la définition Wikipédia (répondant directement à la question de l’internaute) et des autres questions posées par la même population.

La requête cette fois-ci portait sur « internal linking » (liens internes).

Google SERP 2014-2019


En 2015, les résultats de recherche organique ont été considérablement réduits en dessous du pli et ont perdu environ 1/3 en terme de positionnement. 

On retrouve tout en haut, les annonces, extraits proposés par Google ainsi que les questions connexes.

Les chercheurs ont réalisé la dernière requête sur « user flow analysis »  (analyse de flux utilisateur).

Google SERP 2015-2019

Toutes ces modifications, apportées à l’algorithme de classement, bousculent notre rapport à Google. De nos jours, les résultats affichent beaucoup plus d’éléments.

Vous trouverez ci-dessous une liste de fonctionnalité SERP apparaissant tous les jours dans les résultats de recherche. Ce tableau classe chaque caractéristique par date de développement sur Internet et nous donne le pourcentage de probabilité que ces mêmes fonctionnalités apparaissent en 2019, selon MozCast.

Remarque : Mozcast met constamment à jour ses résultats. Le graphique reflète les pourcentages au moment de la rédaction de l’article, soit le 18 septembre 2019.

Caractéristiques SERP sept 2019 - Google SEO

En quoi cela vous concerne t’il ?

Moins de clic Google quel avenir pour le SEO

Au fil du temps, un nombre grandissant de recherches aboutissent à du non-clic. Ce qui signifie que les fonctionnalités Google de SERP répondent aux besoins de l’internaute. Mais cela signifie également que moins de trafic circule de Google vers les sites web. Moins de clic Google, quel avenir pour le SEO ?

61 % des recherches sur mobiles conduisent à des SERP où aucun clic n’a été effectué. (+6 % au cours des 3 dernières années.)

1/3 tiers des recherches sur ordinateur de bureau sont effectuées sans générer de clic (+3 %).

Sachant que 5,6 milliards de recherches sont réalisées chaque jour sur Google, cela représente environ 250 millions de visites en moins par jour sur les sites web. (source Jumpshot, SparkToro).

Prenons un exemple concret et tapons la requête suivante sur Google :

« Combien mesure la tour la plus haute du monde »

Combien mesure la tour la plus haute du monde SEO

Nous pourrions bien évidemment cliquer sur Wikipédia afin d’obtenir une réponse plus détaillée, mais pourquoi le ferions nous ? 

Google nous donne tout de suite l’information demandé.

Si les annonces organiques sont réduites au minimum et que Google répond à une grande partie des questions des internautes sans même avoir à cliquer, celles-ci obtiendront de moins en moins de clics au fil du temps. Par contre ces clics deviennent plus qualifiés.

Les extraits de contenu de Google constituent peut-être le meilleur moyen pour les entreprises d’obtenir une exposition aux SERP (Search Engine Results Pages : pages de résultats du moteur de recherche) de manière organique. En conséquence, elles sont souvent qualifiées de « position 0 ».

Selon Ahrefs, 99,58 % des extraits présentés proviennent de pages déjà classées parmi les dix premières positions dans les SERP. Donc, pour avoir une chance d’atteindre la position 0, les entreprises doivent déjà occuper un rang élevé dans les SERP.


Enfin, intéressons-nous au nombre de résultats organiques sur la première page. Nous avions l’habitude d’en découvrir 10 en première page, la plupart du temps, mais cela aussi a évolué.

Vous avez peut-être remarqué récemment que Google n’affichait plus que 7 annonces en recherche organique sur la première page.

Si nous prenons l’exemple cité dans l’article « The New Google SERP » de  Wordstraem, la requête « Adwords » ne montre que 7 annonces organique.

L’auteur de l’article conclut que sur la base de ses recherches rudimentaires: Les recherches par mot-clé avec des liens annexes organiques, affichent 7 ou moins réponses organiques, au lieu de 10 (23 juillet 2019). 

Il a depuis mis à jour son article en signalant que le chiffre 7 était passé à 5 (pour des dizaines de requêtes.)

Liste Google SERP 7


Peut-il donc toujours y avoir un avenir pour le référencement ?

Google réalise des expériences, implique les internautes, les interrogent… Et surtout essaye de comprendre ce qu’ils veulent afin de répondre au mieux à leurs interrogations.

Nous pouvons donc en déduire les tendances suivantes :

  • Des extraits plus riches : les internautes ont fait connaître leur besoin de réponse plus rapide à leurs problèmes. À l’avenir, nous verrons des versions d’extraits toujours plus enrichies. Cela permet d’obtenir la réponse plus rapidement et ainsi de satisfaire pleinement chaque internaute.
  • Moins de clics sur votre site web due à la recherche vocale. Comscore indique que 50 % des recherches seront des recherches vocales d’ici 2020. Les utilisateurs qui font usage de la recherche vocale ne consultent plus les sites web.
  • 58 % des consommateurs ont utilisé la recherche vocale pour trouver des entreprises locales au cours de la dernière année. (Selon BrightLocla)
  • Les utilisateurs ont pris l’habitude d’ignorer les annonces. Peu importe que Google repositionne ses annonces, la plupart des internautes ont tendance à cliquer sur les réponses organiques.
  • 43,9 % du monde n’est pas connecté : Google est le principal moteur de recherche mondial. 56,1 % de la population mondiale a accès à Internet. De plus en plus de personnes, se connectent et cliqueront sur vos listes organiques.
  • 60 % des recherches sur Google sont effectuées sur mobile, selon Statista.

En d’autres termes, le référencement naturel promet toujours un bel avenir et reste un canal incontournable. Cependant, il ne faudra plus compter uniquement sur celui-ci comme unique acteur de votre stratégie. 

La seule solution consiste à adopter une approche omnicanal afin de ne pas garder tous ses œufs dans le même panier.


Quelles sont maintenant les prochaines étapes pour les spécialistes du marketing 

Plusieurs possibilités s’offrent à nous, comme par exemple :

  • Continuer d’optimiser les sites web pour les moteurs de recherche et se diversifier. 

Utiliser des phrases ciblées avec moins de fonctionnalités SERP (phrases plus longues avec une intention commerciale minorée). 

Proposer des extraits qui deviendront incontournables. 

Utiliser le référencement sémantique.

  • Prendre conscience de l’impact de l’omniprésence constante des appareils mobiles, de la recherche vocale et des assistants vocaux. 

Faire face à la tendance croissante d’une navigation et d’une recherche centrée sur les applications de type Facebook ou encore Amazon. 

Trouver de nouvelles stratégies pour sortir du lot.

  • Diversifier les endroits et médias où passer les annonces et publier du contenu même si pour chaque entreprise la stratégie à adopter sera différente.
  • Adopter une stratégie solide de marketing des médias sociaux, lié à une stratégie robuste de variété de contenu : vidéos, webinaires, blog, livre blanc, publication sociale, tout en faisant largement la promotion des contenus proposés.

En conclusion, même si l’essor des recherches sans clics va probablement continuer à progresser, le référencement naturel tirera toujours son épingle du jeu.

C’est donc à vous de jouer dès à présent pour rester dans la course ! Contactez-moi et parlons de votre projet !

Moins de clic Google quel avenir pour le SEO

Sources : Neil Patel: Googles New Layout; The Drum : How you can benefit when 50 % of Google searches generate zero cliks; the next web : Over 50 % of Google searches result in no clicks; OrbitMedia : Biggest Trend in SEO. 

SEO définition